La Fourmilière - de Nicolas GRAMAIN

Publié le par sagweste

La Fourmilière - de Nicolas GRAMAIN
Nicolas GRAMAIN
La Fourmilière
 
genre: roman noir
sorti en 2015 et réédité en mars 2016
ma note: 3/5
 
4ème de couverture:
S’il est un langage universel, c’est bien celui des contes et des mythologies, car chacun d’entre nous a grandi avec des histoires qui ont peuplé son enfance et alimenté ses rêves. À ce titre, Jules Verne fut sans doute le pionner de ces auteurs qui savent marier savoirs scientifiques et croyances populaires afin de ravir l’imagination de leurs contemporains. La Fourmilière suit cette lignée par une invitation à un voyage à travers les âges et les mythes de différents peuples. C’est aussi l’occasion de découvrir une chronologie reliant les premières œuvres de l’un des héritiers de Jules Verne : Bernard Werber. Dans ce roman, nous emboîtons ainsi le pas de Daniella, une jeune femme dont la vie se trouvera bouleversée en de nombreuses occasions, et qui nous amènera à une terrible vérité. Des légendes amérindiennes à l’image du Diable dans les religions, en passant par le culte de la couleur rouge, l’héroïne affrontera courageusement les épreuves qui se dresseront devant elle et défiera son destin. L’auteur nous propose un livre puzzle où le lecteur mène une enquête tant policière qu’ethnologique, aux apparences souvent trompeuses. Si l’humour est présent, les nombreuses références culturelles ou scientifiques témoignent d’un important travail de recherche. Ce livre atypique se distingue également par des passages d’épouvante bien sentis et qui confèrent à l’ensemble une résonance allant bien au-delà de la dernière page
______________________________________
Mon avis:
Me voici sortie de ma plongée dans les interrogations les plus historiques. Ce livre est sorti ce jour.
 
On ne sort pas indemne de cette lecture: on remonte le temps des mythologies, de l'histoire, des grands mystères. L'auteur fait vivre ces grands noms qui l'ont peuplé avec une plume caustique, drôle, dérangeante qui m'a plu.
 
On suit Daniella et sa quête. Elle déroule un fil, il se retrouve de nouveau enchevêtré, alors j'ai suivi sa route me demandant à quel moment elle mettra enfin le doigt sur ses réponses. On suit ce petit garçon, on suit cette "fourmilière"....
 
Un parcours presque initiatique, où j'ai halluciné à certains moments, frémissante, le temps d'intégrer l'univers de l'auteur. Je ne regrette absolument pas cette lecture hors des sentiers que je foule d'habitude dans la catégorie thriller/polar.
 
Profitez de son édition pour découvrir cet écrit.
Merci Nicolas pour m'avoir ouvert à d'autres horizons.

 

 

Publié dans Roman noir

Commenter cet article

gramain 22/03/2016 12:01

Merci sagweste pour votre lecture et cette belle chronique.
Je suis ravi que le voyage vous ait plu. Sinon, ce n'est pas une réédition mais juste qu'il aurait dû sortir en 2015...

sagweste 22/03/2016 19:38

je viens de corriger mon erreur :)