Le dernier métro pour Artala - de Ena FITZBEL

Publié le par sagweste

Le dernier métro pour Artala - de Ena FITZBEL
Ena FITZBEL
Le dernier métro pour Artala
 
genre: fantasy, romance
sorti en août 2015
ma note: 4/5
 
Résumé
Honnêtement, qui aimerait voyager avec le pire des goujats ?
Dans le lointain pays d’Artala, les nobles sont dotés de la jeunesse éternelle. L’on raconte qu’Érato, leur impétueuse reine, use de magie pour la leur procurer. Mais la réalité est tout autre…
Le jour où son secret est mis en péril, Érato décide de faire appel à Orfef, un ancien lieutenant de sa garde personnelle, banni quelques années plus tôt. Pour aller le trouver aux confins du royaume, elle s’adresse au meilleur ami de celui-ci, Silas, son chef des armées. Le voyage serait bien plus simple pour Silas s’il n’était pas accompagné du premier lieutenant d’Érato, la piquante Nausicaa, qui l’attire plus que de raison.
______________________________
Mon avis
J'ai découvert ce livre grâce aux Editions Sharon Kena et leur service presse.
Tout d'abord la couverture: elle est magnifique, ce noir, ce rouge sang, ce calice, cette rose, cette calligraphie. Visuellement, elle donne envie de lire ce livre.
 
Et dès les premières pages, l'histoire file et ne s'arrêtera pas.
Erato: une reine abusive. Nausicaa: son premier lieutenant qui tous craignent. Silas: son chef général des armées. Orfef: un de ses anciens lieutenants. Silas et Nausicaa doivent convaincre Orfef de venir aider la Reine.
Un triangle amour/haine, des rebondissements dans des mondes irréels. L'auteure m'a fait tourner les pages sans lenteur, sans lourdeur, attisant suffisamment ma curiosité pour en savoir plus.
 
Silas et Nausicaa sont deux personnages avec des caractères bien trempés, ne s'en laissant pas compter. Leurs vies professionnelles sont bien assises, reconnues et craintes. Leurs vies privées ne se résument plus à grand chose. Leur rencontre est incongrue et l'évolution de leur attirance m'a tenue en haleine jusqu'à la fin.
Orfef est un homme que l'on cerne moins, qui aime ou déteste. Il est si ambivalent qu'il en devient un personnage principal, générant autant d'interrogations à la lecture. Belle prouesse de l'auteur.
 
La dernière partie de cette fantasy répondra à vos différentes questions, amenant un regard plus juste sur ce qui s'est joué depuis des années à Artala.
 
Une très belle découverte que ce livre, une auteur qui amène une autre lecture de la fantasy en associant une romance pour le moins particulière.

Commenter cet article

Serial Bookineuse 29/03/2016 18:05

Il me tente bien ce livre en lisant ta chronique ^^ il est en plusieurs tomes?

Serial Bookineuse 29/03/2016 18:28

Ah super ça parce que j'ai déjà tellement de saga en cours xD

sagweste 29/03/2016 18:24

Kikoo, non c'est un one-shot :) il n'est pas cher du tout chez sharon kena: 6.99 (idem chez amazon, cultura ou fnac) :)