Le Traité des Cinq roues - de Miyamoto MUSASHI

Publié le par sagweste

Le Traité des Cinq roues - de Miyamoto MUSASHI
Miyamoto MUSASHI
Le Traité des Cinq roues
 
Genre : traité sur les arts martiaux
Aux Editions Albin Michel
Ecrit en 1644
 
Ma note : 4/5
 
Résumé :
Au XVIe siècle, Miyamoto Musashi, samouraï invaincu par une vie de combats, maître ès armes et esprit de nombreux disciples, se retire dans une grotte quelques mois avant sa mort et rédige ce classique de la littérature universelle :
Traité des Cinq Roues.
Ce guerrier nous donne en un texte lumineux l'essence des arts martiaux et le secret d'une stratégie victorieuse qui transcende la violence et devient art de vivre et d'agir. Attitude qui explique aujourd'hui les raisons des succès japonais dans tous les domaines.
Une leçon à méditer et à pratiquer: car l'esprit de l'art de l'épée peut s'appliquer à tous les gestes de la vie quotidienne.
 
La couverture :
Elle reflète sans fioriture le samouraï et ses deux sabres formé par le Maître.
 
Mon avis :
Ici Musashi, maître de l’école des deux sabres, établit un Traité afin d’aider ses samouraïs à la compréhension de son école de le la Voie de la tactique à suivre.
Pas besoin d’être très documentée sur la formation d’un samouraï en 1644, le maître s’adresse à tous par son phrasé fleuri, digne des sages japonais, d’une manière compréhensible et teinte de corrélation à la faune et la flore.
 
Chaque samouraï doit tendre à la Voie de par la position de ses sabres, de son corps, en assimilant tactique de masse ou tactique individuel. Pour le maître, une fois cette Voie comprise et travaillée, un guerrier peut vaincre une personne comme dix milles. Il suffit également de connaître les différents aspects de l’esprit dans les arts martiaux, mais avoir aussi connaissance des autres écoles.
 
« La victoire par n’importe quel moyen » est l’adage présent dans ce traité. Le but est de pourfendre l’adversaire, aucun autre but ne doit entrer dans l’esprit d’un samouraï.
 
Cela se lit très bien, de manière fluide. Un texte à la portée de tous et encore utile de nos jours.

 

 

 

 

Publié dans Littérature japonaise, Phi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article