Les enfants d'Erostrate - de Mickaël KOUDERO

Publié le par sagweste

Les enfants d'Erostrate - de Mickaël KOUDERO
Mickaël KOUDERO
Les enfants d’Erostrate
 
Genre : thriller
Plateforme CreateSpace
Edité en 2015
 
Ma note : 4/5
 
Résumé :
Novembre 2010. La neige, le froid, l’horreur. D’abord en France. Un homme est retrouvé assassiné dans une église à Lyon. Son dos a été tailladé, sa langue coupée. À 700 kilomètres de distance, du côté de Lille, sa fiancée est découverte pendue à un arbre. Un meurtre maquillé en suicide. Le sang poursuit sa route jusqu’en Belgique. Dans un asile abandonné, on retrouve le cadavre d’une femme, entièrement nue, le visage arraché. Une folie sans nom. Les meurtres s’enchaînent, des trajectoires se brisent. Tous portent la signature d’un tueur en série libéré un an plus tôt, le Borgne. L’homme aurait-il décidé de reprendre du service ? Difficile de l’imaginer vu son âge avancé et son état de santé. Non, la réalité est bien plus noire. « Nous ne sommes pas face à un tueur en série, mais à une série de tueurs ». Laura, Milan et Adami, des policiers venus de tout horizon, aux rapports singuliers avec cette enquête, vont très vite le comprendre. Ils se sont réunis en force, décidés à entrer dans la postérité, à marquer les consciences par leurs crimes. Ils...Les enfants d’Érostrate.
 
 
La couverture :
Elle décrit très bien l’ambivalence sur laquelle se joue cette intrigue.
 
 
Mon avis :
Naviguant sur différents groupes littéraires, il a été question il y a peu d’apprendre que cet auteur allait bientôt être publié par une maison d’édition. Ayant acheté son livre en epub en début d’année, je me suis dit qu’il serait temps de le découvrir et pour cela rien de tel qu’une petite lecture commune avec ma collègue Sylvie.
 
Une histoire qui se joue sur plusieurs plans : l’ami d’un des défunts, Milan, un flic qui veut connaitre le fin mot de ce qui lui est arrivé ; Laura, flic aussi, qui récupère territorialement la première scène de crime et enfin Adami, le flic belge avec qui les deux autres vont devoir composer.
 
L’auteur nous dresse trois personnages qui n’auront de cesse de trouver des indices, avec des méthodes de travail plus ou moins particulières.
 
Adami est l’archétype d’un flic bientôt à la retraite, qui a été plus que bouleversé par une affaire presque similaire plusieurs années auparavant. Il mettra du temps à pouvoir travailler en véritable confiance avec Laura et Milan.
 
Les meurtres s’enchaînent, dans ce que l’on imagine des souffrances abominables. L’auteur réussit à nous faire vivre à la fois le déroulé de l’enquête en Belgique, mais également des parties d’autres personnages qui deviennent de plus en plus importants au fil des pages. Pas de temps mort, des révélations au compte gouttes qui emboitent petit à petit les pièces de l’enquête.
 
Aussi nous avons des psychologies de personnages très bien décrites, des meurtres commis de manière très ciblés, le tout formant une histoire passionnante.
 
Bravo pour ce thriller épatant. Bonne continuation pour ce livre sous les auspices d’une Maison d’Edition. Aussi, pensez-y, quand il sortira, précipitez vous pour le dévorer.

Publié dans Thriller

Commenter cet article