Poussière d'os - de Karin SALVALAGGIO

Publié le par sagweste

Poussière d'os - de Karin SALVALAGGIO
Karin SALVALAGGIO
Poussière d’os
Tome 1
 
Genre : thriller
Aux Editions Bragelonne
Sorti le 17 août 2016
 
ma note: 2/5
 
Résumé :
Quelqu'un frappe à la porte de la maison de Grace Adams. Grace est certaine de savoir de qui il s’agit pourtant lorsqu’elle regarde par la fenêtre de sa chambre, elle voit une inconnue marcher sur le sentier derrière sa maison
Soudain, un homme émerge de l'obscurité des bois environnants et la poignarde, puis s’enfuit dans l'ombre, la laissant mourir dans la neige. Choquée, Grace appelle la police, sachant bien qu'ils ne pourront arriver à temps. Alors elle se décide à secourir elle-même la femme et constate qu'elle ne lui est pas étrangère...Traumatisée, Grace est emmené à l'hôpital, pendant que le détective Macy Greeley est rappelée dans la petite ville de Collier – Montana - où elle a autrefois enquêtée. Elle va devoir traquer le tueur et comprendre ce que l'assassin a à voir avec Grace, une jeune femme troublée que son passé a peut-être brusquement rattrapé. Mais la ville de Collier est toujours aussi secrète et Macy devra rouvrir de vieilles blessures pour résoudre un crime qui a semble-t-il mis plus de 11 ans à apparaître.
 
 
La couverture :
Très belle couverture, même si la rose n’est en rien présente dans ce livre, par contre le côté givré oui… la neige tombe très souvent !
 
Mon avis :
Bouh…
Le résumé était si attractif que je me suis précipitée pour lire ce livre. Mais de toute évidence, il n’a rien chamboulé en moi si ce n’est un certain énervement pendant les 50 premières pages où l’histoire se met en place de manière brinquebalante.
 
Les faits et précisions sur les caractères des personnages arrivent de manière inopinée, sans lien, d’où un gros effort de la part de la lectrice que je suis pour faire du lien. Aucun d’entre eux ne m’a fait ressentir quoi que ce soit, ni empathie, ni symbiose, ni dégoût…rien. L’auteur n’a pas su mettre les mots pour que je puisse m’identifier à eux, à leur histoire, à leurs souffrances.
 
Et pourtant, l'intrigue a un vrai potentiel à mon sens : un milieu plutôt défavorisé au fin fond de l’Amérique, à la frontière canadienne, une histoire vielle de 11 ans qui ressurgit, une jeune fille aux prises avec le meurtre de sa mère mais pas que.
J’ai eu l’impression que tout se mêlait, s’enchevêtrait en perdant l’essentiel : c’est au lecteur de vivre l’histoire et s’il se perd, elle devient inintéressante. C’est ce qui s’est passé pour moi et pour ma collègue Sylvie avec qui j’ai fait une lecture commune.
 
Au final, une belle déception, et aucune envie de lire le deuxième tome quand il sortira. L’inspectrice Macy, ne m’ayant pas été du tout sympathique ni très avisée dans son enquête.

 

 

Publié dans Thriller

Commenter cet article