L'Ombre - de Luca TAHTIEAZYM

Publié le par sagweste

L'Ombre - de Luca TAHTIEAZYM
Luca TAHTIEAZYM
L’ombre
 
Genre : thriller psychologique
Auteur auto-édité
Sorti en 2016
 
Ma note : 4/5
 
Résumé :
La Rochelle, la nuit, dans une rue déserte. Romain, en état d’ivresse, fauche un homme qui tombe dans le coma.
Rongé par la culpabilité et l’amnésie, Romain va mener sa catharsis en volant la place de sa victime auprès de ses proches, pillant ainsi une vie qui se confond avec la sienne.
Mais il y a un obstacle à cet avenir idyllique : millimètre après millimètre, l’ombre de Romain s’efface…
La couverture :
Elle m’a décidée à lire ce livre.
 
Mon avis :
Tout au long de ce livre nous suivons Romain. Au début, ce jeune homme est dans une déchéance totale, on le retrouve par terre, dans une miteuse chambre d’hôtel complétement imbibé d’alcool depuis plusieurs jours. Il ressasse l’accident dont il est l’auteur : il a percuté un corps avec sa voiture. IL n’en sait pas plus, et va nourrir sa culpabilité dans le whisky et la bière.
Puis, en rentrant chez lui, cet alcoolique au long court, va vouloir en savoir plus sur sa victime, qui est dans le coma. Il va petit à petit s’infiltrer dans sa vie, en postulant dans l’agence immobilière où il travaille, en rencontrant sa femme et sa fille, son meilleur ami.
 
Ici tout est dans la psychologie, l’auteur nous plonge au cœur des ressentis de Romain au jour le jour. On comprend que son alcoolisme il le doit à une rupture terrible avec son ancienne vie. Mais on le sent tout de même très perturbé dès que les émanations d’alcool s’éloignent de lui.
Son ombre n’est pas complète : qu’est ce qui fait que petit à petit elle s’évapore ? Il voit des lézards dès qu’il est en manque d’alcool fort : que peuvent-ils lui faire ?
 
Et puis, sa décision de vouloir tout connaitre de Simon, le comateux, est très pervers pour le lecteur, mais semble tout à fait judicieux pour Romain, pour aller mieux, pour aider. De son point de vue, en remplaçant Simon, il lui permet de pouvoir revenir après son coma dans les meilleures conditions. Mais tout ne se passe pas comme prévu, son histoire qu’il construit presque de manière idyllique comporte plusieurs failles dans lesquelles il risque de tomber sans l’avoir prévu.
 
L’auteur arrive à nous rendre Romain presque amical mais distillant petit à petit des interrogations sur ce qu’il peut être réellement. Il alterne les périodes de félicité avec celles limites dépressives. Une sorte de borderline que tout peut faire basculer, le bon comme le mauvais.
 
J’avoue avoir dévoré ce livre, avec une fin en apothéose, qui bien que sous-jacente, surprend malgré tout.
Bravo Luca pour ce livre noir, magnifique !

Publié dans Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article