Le 13ème cantique - Frédéric CLEMENTZ

Publié le par sagweste

Le 13ème cantique - Frédéric CLEMENTZ
Frédéric CLEMENTZ
Le 13ème Cantique
 
genre: thriller
en auto édition
sorti en 2016
ma note: 0/5
 
Résumé:
Ils ne connaissent pas encore leur pouvoir…
Quel est donc cet événement décisif auquel vont participer Maria, Lone et tant d'autres d’ici 24 heures ? Pourquoi, depuis deux mois, ne répond-on pas à leurs questions sur cet événement crucial ? Et que font-elles dans ce lieu inquiétant, ce PN1 où d'étranges sentinelles ont tous les droits ? Qu'ont pu commettre ces deux femmes pour mériter cet isolement et cette menace de franchir un jour la mystérieuse porte H ? Cette porte qui fait tant parler.
Enfin, loin de cet endroit déroutant au milieu de nulle part, qui sont ces personnages aux vies fracassées ? Oui, pourquoi parler de la Gitte, d’Hania la Berbère, de Nash le dingue et tant d'autres ?
Dans 24 heures, cet événement hors-norme risque de laisser derrière lui des perdants et de l’épouvante. Lone et Maria le savent.
 
La couverture:
Magnifique. C'est elle qui m'a fait vouloir lire le livre.
 
Mon avis:
Je remercie l'auteur Frédéric CLEMENTZ car j'ai gagné à un concours sur sa page facebook afin de pouvoir lire son livre que j'avais repéré grâce à sa superbe couverture, puis par le résumé.
 
ET pourtant.... je n'ai pas réussi à entrer dans le livre.
 
Pour cela, il m'est très difficile de chroniquer aussi serais-je assez brève car si pour moi ce livre était dérangeant, autant pour d'autres lecteurs il est, par sa spécificité, un très bon écrit.
 
Dès le départ, on ne sait pas si on est dans une secte, aux portes du paradis ou de l'enfer pour certains chapitres, d'autres dans la vie de dealers avec leur descentes aux enfers, d'autres la vie mortifiante d'une jeune femme ou d'autres personnages. J'en ai perdu tous mes repères et cette sensation déstabilisante, j'avoue que je n'ai pas aimé.
 
La plume est crue, glauque, elle m'a été très dérangeante. Une quasi omniprésence de références à une sexualité bestiale qui n'ont que soulevé le malaise chez moi, au fil de ma lecture je ne ressentais que salissure de la femme: viols, tabassages, femmes objets de la libido morbide des hommes.
 
Ce livre n'était pas pour moi, ni l'histoire dont je n'ai pas vu le but, ni la plume qui m'a heurtée.

 

Publié dans Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article