Un ours qui danse - Vincent JOLIT

Publié le par sagweste

Un ours qui danse - Vincent JOLIT

Vincent JOLIT

Un ours qui danse

Genre : roman, danse, corps, saga
Aux Editions de la Martinière
Sorti en octobre 2016
Ma note : 4/5

Résumé :

À Saint-Pétersbourg, dans les années 1900, Fiodor veut danser depuis qu’enfant, il a assisté au spectacle donné par un montreur d’ours. On l'en empêche ; il doit batailler. Lorsque arrivent Les Ballets russes, il croit avoir gagné son combat et avoir la vie pour danser.

À New York, dans les années 1960, Franz danse. Il a quitté l'Allemagne pour danser. Il danse pour fuir des parents et un passé familial qu'il abhorre. Après quelques hésitations formelles – Postmodern dance ou pas ? –, il pense pouvoir se lancer dans la création chorégraphique pour tordre définitivement le cou à ses fantômes.

À Toulon, dans les années 2000, Françoise devient veuve. C'est peut-être le moyen pour elle de mettre de côté une vie qu'elle a plus subie que vécue. Pour se changer les idées, on lui propose de danser. Oui, mais avec un pied mal fichu, ce n'est pas si simple. C'est presque impensable. Pourtant.

Trois voix. Trois corps confrontés à des obstacles et qui trouvent dans la danse moderne les ressources permettant d'accéder à leur libération. Et cette libération, c'est aussi l'histoire de la danse contemporaine dont on lit en creux l'évolution au fil du vingtième siècle.

La couverture :

Très stylisée, ce n’est pas elle qui m’a convaincu de lire ce roman.

Mon avis :

J’ai découvert ce livre en étant sélectionnée lors des Masses Critiques d’octobre chez Babélio. Aussi je remercie grandement les Editions de la Matinière pour ‘avoir fait confiance pour la lecture de ce roman.

Ici chaque chapitre concerne un des 3 personnages. Chacun vivant à une époque du XXème siècle différente : à St Pétersbourg dans les années 1900 avec Fiodor, en Allemagne et à New York dans les années 60 avec Franz et enfin dans les années 2000 à Toulon dans les années 2000.

Nous les suivrons depuis leur plus tendre enfance, la découverte incongrue qu’ils feront des possibilités de leurs corps et leurs inclinaisons vers la danse, qu’elles soient classiques ou non. Toutes les subtilités de leurs perceptions, de leurs ressentis exacerbés par des sentiments bien réels nous sont livrés par l’auteur. Ce dernier a réussi le pari de nous plonger dans le corps de chacun, avec ses limites pour certains, son incroyable performance pour un autre. Ils évoluent tous au fil des pages liant esprit-corps-cœur.

Un roman magnifique, qui se savoure. Il m’a permis de vivre une pause relaxante lors de sa lecture. Il est devenu un page-turner sans m’en rendre compte.

L’auteur a une plume particulière qui, à la suite d’une phrase, reprend le dernier mot pour en commencer une autre, encrant par là même le lecteur dans le déroulé de son fil, le tenant par son imbrication des mots. En un mot : j’ai adoré !!

Merci pour cette découverte, Monsieur JOLIT je ne manquerai pas de vous lire de nouveau.

tous les livres sur Babelio.com

Publié dans Roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Serial Bookineuse 13/11/2016 19:40

Ta chronique donne envie de le lire et de...danser xD