La Chimiste - de Stephenie MEYER

Publié le par sagweste

La Chimiste - de Stephenie MEYER
Stephenie MEYER
La Chimiste
 
Genre : roman d’action
Chez JC LATTÈS
Sorti le 23 novembre 2016
Ma note : 4/5
 
Résumé :
Dans l’une des agences les plus secrètes du gouvernement américain, Alex est appelée "La chimiste" pour sa capacité hors normes à savoir faire parler les criminels. Mais détentrice d’informations trop confidentielles, l’agence va vouloir sa mort et vite…
Après quelques mois, son ancien responsable lui offre la chance d’effacer la cible qu’elle a dans son dos. Une dernière mission… une dernière trahison ?
Elle se prépare au combat le plus difficile de sa vie mais un homme que tout devrait éloigner d’elle va bouleverser toutes les logiques, toutes ses certitudes…
Comment alors survivre à une chasse à l’homme quand on n'est plus seule à devoir se protéger ?
 
La couverture :
Pour le coup je ne l’ai pas du tout aimée : la couleur grise, évoque un climat terne pour moi, par contre juste une seringue présente retrace bien et le titre et ce que fait l’héroïne.
 
Mon avis :
Je me suis précipitée pour lire ce livre, présenté par l’éditeur comme un thriller, tout d’abord car j’aime bien ce qu’a fait l’auteur avec la saga des Twilight, et puis pour la découvrir sous un nouveau jour.
 
Ah….bon… j’avoue que j’ai été à la fois dépitée et comblée.
 
Dépitée car ce roman n’est absolument pas un thriller, pour en lire un certain nombre, je peux assurer que ce n’est pas du tout le style de cet écrit. Aussi, j’ai eu l’impression d’avoir été trompée par l’éditeur. Nous sommes ici en présence d’un roman d’action, avec une chasse à l’homme, une héroïne qui veut sauver sa peau mais aussi celle de ceux qui ont pris une place dans sa vie en peu de temps. Nous avons une belle love story, des personnages secondaires importants et bienveillants. Mais rien dans le style thriller avec phrases courtes, chapitres courts et percutant, une angoisse montant crescendo devenant insoutenable, avec une recherche de la vérité qui prend le pas sur la résolution de l’enquête elle-même.
 
Ici tout le contraire, un rythme plutôt lent, des chapitres qui posent bien tous les personnages et les scènes que l’on va découvrir, une love story qui prend peu à peu le pas sur la chasse à l’homme, de l’action visant exclusivement à la recherche d’une fin de la situation de départ.
 
Et en cela j’ai été comblée car une fois mon deuil fait dans les 100 premières pages de ne pas voir poindre un petit bout du thriller annoncé, j’ai pris l’histoire pour ce qu’elle était et ma foi, elle est bien contée ! J’ai aimé suivre Alex, compatir à sa fuite pour survivre depuis plusieurs années, à ce qu’elle était, ce qu’elle est devenue. J’ai aimé voir émerger de nouveau son humanité malgré toute la détresse dans laquelle elle vit.
Sa rencontre avec Danny sera un point d’ancrage, activant son sentiment de fuir toujours mais aussi de protéger même si ne plus le faire seule va à l’encontre de toutes ses propres règles de sécurité.
 
Alors, de nouveau j’ai aimé la plume de l’auteur, un livre qui se lit tranquillement avec quelques rebondissements bienvenus, un chassé croisé avec un espion plutôt amusant par moment.
 
Ce n’est pas un livre qui restera dans les mémoires mais il est parfait pour se détendre le temps de quelques soirs devant le feu en hiver.
 
Je trouve que c’est une auteure dont la bibliographie est en dents de scie pour moi : autant j’ai adoré les Twilight qui ont révolutionné le genre Bit Lit, autant pour ‘Les âmes vagabondes’ il m’a fallu plus de la moitié du livre pour m’en imprégner. Ici c’est l’éditeur qui m’a mis dans la confusion en me présentant un thriller (que je raffole) alors que c’était plutôt un bon roman d’action mâtinée d’une histoire d’amour, qui pour le coup prend le lecteur dès le début si l’on suit ce postulat.
 

Publié dans Roman d'action

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luna 17/01/2017 07:26

J'ai également passé un très bon moment avec ce livre : j'ai aimé son côté sombre, calculé et le fait qu'il me rappelle davantage "Les âmes vagabondes" que "Twilight". Par contre, je l'ai trouvé un peu trop prévisible : dès le départ, on sait que ça ne peut que bien finir...

sagweste 17/01/2017 17:08

oui c'est ce qui est genant.

Jennifer 20/12/2016 16:28

J'avoue que le fait que le rythme soit un peu lent alors qu'il s'agit d'un livre avec une espionne me blase un tantinet pour le coup... :S

sagweste 23/12/2016 13:56

oui, ça se lit mais c'est pas le livre de l'année :) et puis franchement Danny, moi je l'ia trouvé mou du genou ! lol