Trilogie des Ténèbres - Tome 1 L'Evangile des Ténèbres - de Jean Luc BIZIEN

Publié le par sagweste

Trilogie des Ténèbres - Tome 1 L'Evangile des Ténèbres - de Jean Luc BIZIEN
Jean-Luc BIZIEN
Trilogie des Ténèbres
Tome 1 - L’Evangile des Ténèbres
 
Genre : thriller
aux Editions Toucan Noir
Sorti en 2010
Ma note : 4/5
 
Résumé :
Pyongyang, Corée du Nord
LE DERNIER PAYS Où LE PIRE N’EST PAS IMAGINABLE…

Seth Ballahan, rédacteur en chef d’un quotidien américain, apprend que Michaël Wong, l’un de ses collaborateurs, est piégé en Corée du Nord. Face à l’absence de réaction de sa hiérarchie, Ballahan voit rouge. Contre vents et marées, il décide de secourir le jeune Wong.
Dans Pyongyang, la capitale fantôme où les hommes ne sont que des ombres, il cherche de l’aide auprès de Suzan, ravissante correspondante d’une O.N.G. canadienne.

C’est alors que le Mal absolu surgit : un tueur monstrueux laisse dans son sillage une longue suite de cadavres atrocement mutilés.
Paik Dong-Soo, brillant militaire nord-coréen, se lance sur ses traces.

Ils se retrouveront tous, à l’issue d’un parcours halluciné, en un lieu oublié.
Celui qu’annonce l’Évangile des ténèbres…
 
La couverture :
J’ai adoré la couverture représentant le couvre chef d’un militaire coréen, beaucoup moins celle de l’édition avec la trace de sang.
 
Mon avis :
Je vais situer le contexte de cette lecture qui se présente en 2 temps.
Tout d’abord, c’est au détour d’une conversation avec l’auteur, que je ne connais pas du tout, sur Serge Brussolo, mon auteur favori qui se trouve être le sien également, que je me suis penchée sur ses écrits. Vu qu’il était un Brussolien comme moi, ma curiosité a fait le reste et j’ai cherché sa bibliographie et whaou… !! Mon choix s’est donc porté sur cette trilogie des ténèbres.
Ensuite, le blog The Love Book met Jean-Luc BIZIEN à l’honneur en ce mois de décembre, autour d'un challenge LDI, donc ma découverte de l’auteur est tout indiquée.
 
Et me voici avec un vrai coup de cœur pour lui ! Que je vous parle un peu de ce livre et de sa plume.
 
Nous sommes en présence de 4 histoires qui s’imbriquent les une dans les autres.
Nous avons Wong, jeune journaliste américain d’origine, envoyé par sa Direction pour mener une enquête en Corée. Mais au bout de quelques temps plus aucune nouvelle de lui. Le journal en profite pour en faire un martyr journalistique, dénonçant ce qui se passe entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.
 
Nous avons Seth, journaliste de l’ancienne école dans le même journal que Wong, qui se doute que la Direction a fait exprès d’envoyer ce jeune pour couvrir des Unes retentissantes. Il partira en Corée pour tout mettre en œuvre pour le retrouver. Mais la Corée du Nord est vraiment impénétrable et flippante.
 
Nous avons un serial killer en Corée du Nord qui veut se faire entendre et qui n’hésite pas à prendre beaucoup de plaisir dans les atrocités qu’il commet.
 
Nous avons Dong-Soo, un militaire Nord Coréen que ses hiérarchiques vont mettre sur la voie de ce tueur en série.
 
A la croisée des chemins, tout s’imbriquera, il suffit juste de laisser l’auteur nous conter cette histoire terrifiante. La plume est percutante, les chapitres courts nous mènent au cœur de l’action, nous plonge dans les ressentis de ces 4 personnages.
 
Et en toile de fond, ou plutôt sur le devant de la scène, cette Corée du Nord que je découvre, implacable, coulée dans les méandres de son Cher Leader, dictateur de père en fils, une folie, une mégalomanie incompréhensible au XXième siècle. Un pays affamé, avec plus d’un million de militaires conditionnés, avec une éducation ou soumission inscrite dans les gènes.
 
Aucune envie de stopper ma lecture, Seth doit faire taire son envie de rire devant ce pays de fantoches, Dong-Soo doit sans cesse essayer de prendre le sillage du tueur pour être une fois, une fois seulement devant lui à temps, tout en ménageant ses arrières avec les hiérarchiques. Ce tueur, que nous apprenons à connaitre petit à petit est monstrueux, mais n’est ce pas la société qu’il l’a engendré ? Et Wong, pourquoi est-il passé de l’autre côté ? Que voulait-il, que recherchait il ? La recherche de leurs vérités les amènera à prendre des décisions pour le moins surprenantes.
 
Alors oui, Monsieur BIZIEN, j’ai adoré ton livre, j’ai aimé ta plume. Merci de m’avoir laissé te découvrir et je vais de ce pas lire le tome 2!
 
Son dernier livre sorti en novembre 2016 «Crotales » est un one shot dans lequel nous retrouvons notamment un personnage de la trilogie.

Publié dans Thriller

Commenter cet article