Atomes crochus - de David KHARA

Publié le par sagweste

Atomes crochus - de David KHARA
David KHARA
Atomes crochus
 
Genre : policier, action
Sorti le 5/10/2016 en poche chez J’ai Lu
 
Ma note : 3/5
 
Résumé
Aéroport de Fort Worth, Dallas.
Deux voyageurs essoufflés viennent de rater leur vol pour Paris et se le reprochent mutuellement: Enzo Meazza, un criminel en col blanc tout juste sorti de prison, et Janet Livingston-Pierce, ingénieur en déplacement professionnel.
L’avion explose quelques secondes après son décollage… À peine remis du choc, ils sont pris pour cible par des hommes armés.
Pourquoi en ont-ils après eux?
Leur commanditaire serait-il le mystérieux Griffon traqué par le FBI depuis des années?
Une seule certitude: Janet et Enzo n’auraient jamais dû se rencontrer…
 
La couverture :
Adaptée, on sent la course poursuite et les deux héros qui naviguent, un peu perdus.
 
Mon avis :
Je découvre David Khara au travers de ce livre afin de pouvoir le rencontrer au Salon du Livre de Rennes le samedi 18 mars 2017.
 
Je ne suis pas vraiment rentrée dans l’histoire : deux êtres que tout oppose vont rater leur avion qui explosera en vol 2mn après le décollage. Lui, Enzo est un repris de justice en col blanc, Janet rentrait avec ses collègues sur le Vieux continent.
Des tueurs vont essayer de leur faire la peau : mais que cache Enzo pour qu’ils s’acharnent sur eux ? Janet ne devra la vie sauve qu’aux réflexes d’Enzo.
 
L’auteur mène de front plusieurs personnages en prenant le soin de nous les présenter au fur et à mesure, afin que nous les connaissions bien, que nous puissions nous faire une idée assez proche de leur réalité. Outre Janet et Enzo, qui sont le fil rouge de cette histoire, Andrew l’agent du FBI, ancien ami d’Enzo dont petit à petit nous comprendrons le fonctionnement et son attitude face à la tromperie de son « frère ». Des sentiments contraires l’animent, jusqu’à l’obsession.
Les tueurs seront également soumis à notre appréciation, nous apprendrons à les connaitre, avec leur inflexibilité mais aussi leurs codes. Le Commanditaire restera quelque peu dans l’ombre mais sera également dévoilé dans son intimité et dans sa manière d’être dans son quotidien professionnel, à la hauteur de ce que l’on peut attendre de sa part. Stéphanie, une agent du FBI novice, qui se forgera une estime de soi petit à petit.
 
Je ne vous dévoile pas l’histoire car elle rebondit au milieu du récit.
J’ai eu l’impression de lire un bon livre d’action plutôt qu’un policier. C’est ce qui m’a déstabilisée.
Comme quoi je me suis laissée conditionner par la présentation alors que j’aurai du m’en remettre à la découverte de ce livre sans à priori.
 
Bon, je suis passée un peu à côté, mais cela reste un bon livre à découvrir. Je pense lire un autre récit de cet auteur pour me faire une idée plus juste de sa plume. Une amie m’a parlée des « Vestiges de l’aube », je vais me diriger vers celui-ci dans peu de temps.
 

Publié dans Policier

Commenter cet article