Du feu de l'Enfer - Sire Cédric

Publié le par sagweste

Du feu de l'Enfer - Sire Cédric
Sire Cédric
Du feu de l’Enfer
 
Genre : thriller
Aux Editions Les Presses de la Cité
Sorti le 9 mars 2017
 
Ma note : 5/5
 
Résumé:
Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et sœur. Un jour, l'une des combines d'Ariel tourne mal et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s'accumulent autour d'eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte satanique, le capitaine Raynal s'intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l'épreuve les liens du sang.
Sire Cédric revient en chef d'orchestre du suspense et des frissons, avec un nouveau concerto qui fait la part belle au souffle du vent dans la nuit noire et aux gémissements des corps torturés. Subtil et maîtrisé, ce conte d'horreur moderne allie à la justesse d'une réflexion sur les relations familiales les retournements de situation les plus ébouriffants.
 
La couverture :
Enigmatique ce bélier sur un fond presque doré.
 
Mon avis :
Je remercie Les Presses de la Cité et Netgalley pour m’avoir fait confiance dans la lecture de ce livre.
 
Sire Cédric est un auteur dont j’apprécie les romans, souvent sur fond de thriller fantastique, de thriller gore ou pas. Ici, nous revenons vers un thriller gore qui a tourné au coup de cœur pour moi.
 
Manon va se retrouver avec son frère au cœur d’une histoire sanglante, elle qui vivait tout ce qu’il y a de plus tranquille avec son métier atypique. Mais son frère, jeune homme très égocentrique et ne vivant que pour ses petites entourloupes, va l’entraîner dans une descente aux Enfers qu’il n’avait pas vu venir, avec des détracteurs plutôt versés dans la barbarie pure.
 
Je ne vous en dirais pas plus de cette histoire qui va de cruauté en rebondissements. La plume de l’auteur est donnée dès le 1er chapitre : ce récit sera sanguinolent, inhumain de perversité. Certaines scènes vous fera vous accrocher aux pages, détourner les yeux 2mn pour y revenir car, oui, l’histoire est si addictive que je ne pouvais en manquer un paragraphe.
 
L’héroïne, Manon, prendra la main pour essayer de prouver que malgré tous les indices, la Police a tort de s’intéresser de trop prêt à elle et Ariel. Petit à petit, ils s’impliquent, agissant en dehors de la légalité et des sentiers battus, mais avec l’aval de Raynal, ce capitaine qui ne prend pas pour argent comptant tout ce qui les désigne comme les commanditaires de ces meurtres horribles. Manon et Ariel évolueront, deviendront plus entreprenante pour l’une, plus sensé pour l’autre. Le tout ponctué de vengeance, de peur, d’angoisse sans nom. Rien ne leur sera épargné.
 
Oui le thème exposé est très dérangeant, si de tels regroupements existent vraiment, on peut s’interroger sur la nature humaine des participants à ce genre de réunions cruelles. L’auteur a bien marqué le fait que plus ce sont de hauts dignitaires qui participent, moins la Police n’a la possibilité de pouvoir enquêter à son aise.
 
Bravo Sire Cédric, je me suis régalée, votre plume ne perd en rien de sa force.

Publié dans Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article