L'Asile - tome 1 - Madeleine ROUX

Publié le par sagweste

L'Asile - tome 1 - Madeleine ROUX
Madeleine ROUX
Tome 1 : L’Asile
 
Genre : Thriller young adult, fantastique, folie
Chez Ada
Sorti le en février 2017
 
Ma note : 2/5
 
Résumé :
UNE FOIS ENTRÉ, PLUS MOYEN D’EN SORTIR.
Pour Dan Crawford, un ado de seize ans, un programme estival pour étudiants doués représente la chance d’une vie. Personne d’autre à son école ne comprend sa fascination étrange pour l’histoire et la science, mais au sein du programme préparatoire du Collège du New Hampshire, ces excentricités sont pratiquement des prérequis.
À son arrivée, Dan apprend que la résidence estivale habituelle a fermé ses portes, obligeant les étudiants à demeurer dans un édifice qui tombe en ruines, Brookline — un ancien hôpital psychiatrique. À mesure que Dan et ses deux nouveaux amis, Abby et Jordan, explorent les couloirs sinueux et le sous-sol dissimulé de Brookline, ils découvrent des secrets troublants sur les événements survenus entre ses murs… Des secrets qui lient Dan et ses amis au passé sombre de l’asile. Car Brookline n’était pas un hôpital psychiatrique ordinaire. Et certains secrets refusent de demeurer enfouis.
 
La couverture :
Flippante, magnifique, elle m’a décidée à lire ce livre.
 
Mon avis :
Oui c’est la couverture qui m’a valu d’ouvrir ce livre, alléchante au possible. Dommage que le récit n’ait pas suivi ce qu’elle promettait.
Je pensais frissonner, me perdre en conjoncture, m’attacher aux personnages…. Echec sur toute la ligne.
 
Le fait que le programme d’été pour collégiens se passe à Brookline, un ancien hôpital psychiatrique aurait du mettre de l’ambiance dès le départ. En fait, on tombe sur un jeune Dan Crawford, mal dans sa peau, avec un compagnon de chambre un peu bizarre, qui rencontre Jordan et Abby. Ils décident d’explorer ce bâtiment et tombent sur d’anciens bureaux, chambres et salles indéterminées abandonnés, exfiltrant un passé glauque du temps de son âge d’or.
 
Puis l’auteur se perd dans les relations amicales Dan/Abby/Jordan : un coup se faisant la tête, un coup très proches, un coup bizarroïde. L’affiliation ne prend pas. Dan au lieu de devenir attachant devient énervant d’incompréhension. Il cache des révélations on ne sait pourquoi. Les meurtres ou tentatives arrivent comme un cheveu sur la soupe sans que la Police n’évacue les bâtiments, tout se passe comme s’il y avait eu juste une rixe.
 
Ajouter à ça, un certain envoûtement de Dan, de Jordan (et encore on n’est sûre de rien, rien ne sera expliqué). Cette partie aurait du à mon avis être au centre de toute l’histoire, mais non, pas l’ombre d’un début du pourquoi du comment.
 
La fin n’arrange pas les choses, on passe au surnaturel fantastique, pourquoi ? Les jeunes sont de nouveau mains dans la main, alors qu’ils étaient très fâchés.
 
Alors pas d’addictivité, pas de montée en tension, cette folie qui surnage ne prend pas corps. Je pense honnêtement que ce roman devrait être retravaillé pour avoir une cohérence dans les enchaînements et surtout rendre nos 3 collégiens complices, unis et attachants.
 
Un tome 2 est sorti "Sanctuaire", je me tâte pour le lire afin de savoir si quelques réponses seront données ou pas.

Publié dans Thriller, You

Commenter cet article

Khiad 09/05/2017 09:20

Bon... Vu ton avis, je pense qu'il va rester dans ma PAL encore un peu. J'ai d'autres lectures plus importantes à faire. ;-)