Sans faille - Valentin MUSSO

Publié le par sagweste

Sans faille - Valentin MUSSO
Valentin MUSSO
Sans faille
 
Genre : thriller
Aux Editions Seuil
Sorti en 2014
Ma note : 4/5
 
Résumé :
Ils sont cinq. Cinq amis, la trentaine, qui se retrouvent après plusieurs années pour une randonnée dans les Pyrénées, le temps d'un week-end. Romuald, le gamin des cités à qui tout a réussi, a invité Théo, Dorothée, David et Juliette dans son luxueux chalet. Mais la montagne lui est-elle aussi familière qu'il l'a laissé croire? Le groupe s'égare, d'anciennes inimitiés resurgissent, les secrets de chacun se font jour. Jusqu'au drame. Impensable. Imprévisible ? C'est du moins ce qu'ils croient, au début...
Connaît-on vraiment ses amis ?
 
La couverture :
Quelconque. Elle n’a pas attiré mon œil. Par contre elle rappelle l’environnement de l’histoire : la montagne.
 
 
C’est mon premier Valentin Musso (frère de Guillaume précisons le), auteur français connu pour ses thrillers.
J’ai lu ce livre en LC avec mon chroniqueur préféré, Jean Louis Rouillan. Aussi, vous retrouverez sa chronique en 1ère partie et la mienne en 2nde.
 
Chronique de Jean Louis ROUILLAN :
"A quoi pense-t-on dans un tel moment ?
A-t-on le temps de voir venir sa propre fin ?
Pour elle, en tout cas, pas d'images de sa Vie qui défilent. Rien que la peur qui lui tenaille le ventre...
Mais en réalité sa mort n'est qu'un début, un prologue. Car elle en entraînera d'autres, bien d'autres."

Sans faille
De Valentin Musso
Ed Points

Connaît-on vraiment ses amis ? Cinq vieux copains se retrouvent pour une randonnée dans les Pyrénées. Romuald les a invités dans son luxueux chalet. Mais la montagne lui est-elle aussi familière qu'il l'a laissé croire ? L'expédition tourne au cauchemar. Le groupe s'égare, les secrets et les inimités surgissent, jusqu'au drame...

Mon impression

"Bien. Deux couples partent en montagne le temps d'un Week End. Les quatre amis ont de l'argent, beaucoup d'argent : ils ont loué un magnifique chalet et ont décidé de marcher jusqu'à un petit glacier. Une histoire assez banale, en somme..."

Une simple randonnée entre anciens amis peut s'avérer la base d'un thriller palpitant.
Comme quoi nul besoin d'être enfermé au fonds d'une cave pour ressentir la peur. Ce récit se déroule en pleine nature, déserte, silencieuse, oppressante et surtout dans le huis-clos des personnages, ce que j'apprécie beaucoup dans un thriller puisque cela intensifie l'atmosphère sombre.

L'alternance judicieuse entre le présent et des flash-back de leur première année universitaire permettant de comprendre leurs actions et leurs comportements dans le présent, confère à ce livre le statut de véritable page-turner. Les pages s’enchaînent à une vitesse folle, sans lasser le moins du monde.

D'ailleurs, le suspense monte crescendo à mesure que la randonnée s'élève et les orages ne vont pas tarder à venir.
Dès que le brouillard enveloppe les marcheurs, les secrets de chacun se dévoilent. Dès qu'ils s'égarent, leur passé les retrouve. "Une de ces intuitions qui vous saisissent parfois de l'intérieur sans vous laisser le moindre doute...que leur cauchemar ne fait que commencer."
L'emploi du "tu", comme une conscience, une introspection.

A mesure de la connaissance des personnages, il m'a semblé que leurs personnalités se soient inversées par rapport au temps de leur jeunesse. Qui est le fort, qui est le faible aujourd'hui ? On vient à douter de chacun d'eux. On sent qu’il va se passer quelque chose. Entre mensonges, manipulations, simulations et suspicion. "Les soupçons nourris qui deviennent des doutes lancinants." Plus on découvre le passé de chacun, plus j'ai eu envie d’en connaitre davantage et plus j'ai ressenti y entrevoir une fin inéluctable. Mais laquelle ? pourquoi ? Et comment ?

L’histoire est tout simplement captivante.
Et quand la (presque) fin arrive, imprévisible, j'ai été bluffé.
Mais...
J’ai lu parfois, que le final en avait déçu certains. Je peux le comprendre, car j'ai eu le même ressenti. Tout du moins sur les 6 dernières pages. Elles décrédibilisent tout le récit. De trop. Le soufflé retombe.
Dommage. Vraiment.

"I thought you died alone, a long long time ago..."
Un thriller efficace cependant. Presque sans faille.
 
Chronique de Sagweste:
Le décor se plante avec 5 trentenaires qui se retrouvent pour un week-end en montagne afin d’y faire une randonnée de 2 nuits en refuge et bivouac. Romuald, à qui appartient le chalet, a invité Théo et David ainsi que leurs compagnes. Cela fait plus de 10 ans qu’ils ne se sont pas revus, et l’on sent bien que leur séparation a eu lieu dans un contexte particulier, à tel point que Théo voudrait en profiter pour s’excuser auprès de leur hôte.
Néophytes en matière de rando montagnardes, ils s’en remettent tous à Romuald. Mais leurs cheminements vont exacerber leurs ressentiments mutuels. L’auteur va nous présenter chacun, cernant leurs caractères, tous différents, distillant chapitre après chapitre la réminiscence d’un passé commun très perturbateur.
De leur côté les, filles, Juliette et Dorothée, sont tout sauf lisses. Cette dernière aime à titiller Théo pour des petits rien, le mettant en cause pour toute décision, le critiquant, le rabaissant. En miroir, Théo, un nanti que rien ni personne ne peut ébranler, ne se gêne pas pour l’attaquer verbalement. Il fera de même avec Juliette, la plus faible d’entre eux, anorexique.
Puis l’auteur fat montre ça et là d’une certaine perte de confiance en Romuald. Théo doute, s’interroge sur leurs retrouvailles inopinées, se questionne sur cette randonnée qui prend un tour un peu flippant. Quelles sont les véritables intentions de Romuald ?
On vit bien cette perplexité, tout en doutant également des affabulations que Théo élabore. A-t-il raison ? N’en fait il pas trop ?
Jusqu’au bout, je me suis immergée dans cette peur qui les envahit. Pour une fin qui arrive trop vite et dans laquelle je ne me suis pas retrouvée. Je comprends le déroulé dressé par l’auteur, voulant nous estomaquer sur ce clap de fin, mais j’avoue qu’il m’a laissée perplexe.
En résumé, j’ai aimé ce livre, presque jusqu’à la toute fin.
Je ne resterai pas uniquement sur ce livre et je lirai d’autres de ces écrits. Globalement j’ai passé un bon moment de détente, ce n’est pas un thriller haletant mais il se laisse lire entre deux autres plus complexes.

Publié dans Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article