L'Orme aux Loups - de Thierry BERLANDA

Publié le par sagweste

L'Orme aux Loups - de Thierry BERLANDA
Thierry BERLANDA
L’Orme aux loups
Genre : polar médiéval
Aux Editions De Borée
Sorti en mai 2017
 
En Lecture Commune avec Jean Louis ROUILLAN dont voici la chronique.
" -Il est sur mes terres ! Il est donc à moi. Alors, j'en fais le serment sur le tombeau de ma chère femme Isabelle, c'est ce coutelas qui arrachera son coeur.
Ayant dit, il produisit une arme comme Fondari n'en avait jamais observée dans ses pérégrinations, et dont la seule vue le glaça....
-Non, le criminel n'est ni l'étranger ni son ours, mais bien un homme d'ici...qui souhaite vous atteindre vous-même, et y réussit d'autant mieux que vous ne songez pas à lui donner la chasse... qui sera le suivant ?"


L'Orme aux loups
De Thierry Berlanda
Ed De Borée
⭐️ ⭐️ ⭐️ ⭐️

Page 4 de couverture

L’Orme aux loups est un lieu-dit entouré de vignes et de forêts, au pied de la colline de Sancerre. Quelques années après le terrible siège de la ville protestante (1573) par les troupes du catholique duc de Bourges, une série de crimes insolites va replonger le village dans la peur. Les soupçons se portent d’abord sur un montreur d’ours italien de passage, mais on découvrira peu à peu que personne, ni même les garants du maintien de l’ordre, n’est vraiment sans tache.

Mon impression

Thierry Berlanda n'en finira pas de me surprendre.
Après avoir nous avoir fait suivre les pérégrinations d'un "boiteux", subit la fureur d'un "Prince", assisté à un sacre nocturne, essuyé une tempête sur la route de Tombstone à Nogales, et s'être retrouvé cette année dans les faubourgs de Lagos (Naija) le voilà qu'il nous transporte en France, dans sa région natale... mais au XVII siècle.
(Il convient de préciser que l'écriture de L'Orme aux loups fut bien antérieur à Naija)
Et encore une fois, Thierry Berlanda, a sût m'emporter avec lui.
L'Orme aux loups est un suspense médiéval intéressant et bien construit. Il se lit bien et une fois commencé on veut vraiment connaître la fin. Les personnages y sont intrigants. L'histoire addictive au plus haut point. Le récit est court (200 pages) rendant le rythme soutenu, sans longueurs.
Tous les ingrédients y sont réunis (manichéïsme entre bons et méchants, assassinats, suspense, imagination et un peu d'ésotérisme). Avec, en plus, bien évidemment, la touche historique.
Thierry Berlanda y manie les émotions et joue avec nos nerfs avec beaucoup de talent. Une fois la première page tournée, on ne peut s'empêcher de vouloir avancer tellement on est happé par l'intrigue.

Soupçons, malaises, danger pour un jeu de dupe à la pression insoutenable. Du Dompteur d'ours au Bailli, qui mène réellement cette chasse à la vérité ? C'est haletant et l'auteur semble prendre un malin plaisir à nous balader.

Quant à la prose de Thierry Berlanda, ici elle adopte un style désuet, des mots anciens propres à l'époque (lieues, hardes, rosse, toises...), des expressions pleines de sel non dénuées d'un certain humour. J'ai eu la réelle impression de lire un roman contemporain au récit. Mais la plume de Thierry est toujours de bonne lignée et ce roman ne déroge pas à la règle.

Tout est parfais alors ?
Que nenni !
L'Orme aux loups je l'ai lu, mais pas dévoré. Je n'ai pas été scotché et cette impression m'a dérouté.
Ce n'est pour moi pas un polar.
Tout en qualités qu'il soit, le récit ne peut (et ne doit pas) soutenir la comparaison avec le dernier opus de l'auteur "Naija", un pur thriller sorti en 2017 et que j'ai adoré. (Signe que l'auteur va en s'améliorant et que son talent ne fait que grandir.)

Il est tellement différent... surprenant.

C'est un "bon" roman, mais pas un "grand" roman. C'est pourquoi selon moi on est dans le registre du sympathique, très bien exécuté, mais on n'atteint pas le "vraiment bon" ou le "se démarque". Mais force est de reconnaître que Thierry Berlanda sait nous surprendre... à chaque livre .
C'est le talent.
Tout simplement.

Un bon roman, une belle histoire que l'auteur lui-même qualifie de "fantaisie historique drolatique à argument policier... " C'est exactement cela.
"C'est pourquoi, bien que l'histoire n'ait qu'un rapport adultérin avec la vérité, et que la vérité elle-même n'ait qu'un rapport intermittent avec le plaisir..." je vous invite à prendre plaisir à ce récit.
Un excellent récit de détente, de surcroît.
 
L'avis de Sagweste
Ma note : 5/5, coup de coeur
Résumé :
Au XVIe siècle, quelques années après le terrible siège de la ville protestante par les troupes du catholique duc de Bourges, une série de crimes insolites plonge le village de l'Orme aux loups dans la peur. Tandis que les soupçons se portent d'abord sur un montreur d'ours italien de passage, se pose peu à peu la question de la compromission des garants du maintien de l'ordre.
La couverture :
Très jolie, le loup prend place au côté du titre.
Mon avis :
Thierry Berlanda est ce qui se rapproche le plus pour moi d’un auteur favoris, j’ai adoré sa trilogie du Prince, thriller déroutant, et plus récemment ‘Naija’ qui nous emmène au cœur d’un trafic des plus immondes.
Aussi après avoir traversé un blackout de 15j sans lecture, j’ai pris le taureau par les cornes pour me remettre à lire en misant sur Thierry et bien m’en a pris. Au passage, mon chroniqueur préféré Jean Louis Rouillan en profite pour instituer une Lecture Commune, restait plus qu’à attendre que mon livre arrive !
Plongée dès les premières pages dans ce roman se déroulant au XVIème siècle, nous suivons Fondari, passant de ville en ville avec son vieux cheval et sa carriole pour le moins énigmatique. Le froid lui fait s’arrêter à Sancerre pour la nuit. Mal lui en pris, son étrange cargaison va s’enfuir, tandis que la ville va être la proie de crimes tous plus violents les uns que les autres.
L’auteur nous emporte dans une enquête qui mettra en exergue plusieurs personnages tantôt flippant, tantôt guerroyant, tantôt clairvoyant. Nous sommes en 1584, les papistes se heurtent au huguenots, la peur de l’inconnu terrifie les villageois. Mais le tour de force de Thierry Berlanda n’est pas juste de nous plonger dans un polar bien alambiqué, non, il se fait caméléon, et par son phrasé, sa plume nous conte une histoire à vivre de l’intérieur, avec un langage de l’époque. Je me suis délectée de tous ces mots qui n’ont plus courts, j’ai googlelisé je ne sais combien de termes, je me suis mise à vivre avec Fondari, si vif, si attachant, m’indignant du raccourci que prennent les gens d’armes pour l’accuser.
Un vrai coup de cœur pour ce livre que j’ai dévoré en quelques heures. L’ambiance froide, les crimes monstrueux, une recherche de la vérité qui n’intéresse au fond que peu de personnes et vous serez aux premières loges pour découvrir L’Orme aux Loups.
Thierry Berlanda est donc un auteur qui bouleverse les codes, sa plume varie en fonction de ses écrits, ce qui m’avait perturbée dans Naija, s’est concrétisé et légitimé ici. Et j’en redemande ! Quelle soif de lire j’en ai retiré, un pageturner captivant. Merci Thierry, je ne te le dirai jamais assez mais bravo !
Enjoy !

Publié dans Polar médiéval

Commenter cet article

titoulematou 11/07/2017 19:37

un coup de coeur pour moi aussi !
https://lireetrelire.blogspot.fr/2017/07/lorme-aux-loups-thierry-berlanda.html