Série La Nébuleuse d'Héra - La toile du destin - tome 1 - de Lydie A. WALLON

Publié le par sagweste

Série La Nébuleuse d'Héra - La toile du destin - tome 1 - de Lydie A. WALLON

Lydie A. WALLON

Série La Nébuleuse d’Héra

Tome 1 : La toile du destin

Genre : Science Fiction, romance

Chez Evidence Edition

Sorti en 2017

 

Ma note : 4/5

Résumé :

Année 3602, dans un univers comprenant de multiples espèces et de nombreuses planètes…

Kendalh fait partie de la race « supérieure » homogène. Son code génétique ne doit rien au hasard puisqu’elle a été créée en laboratoire selon les critères sélectionnés par ses parents. Scientifique de formation, grâce à la technique du clonage, Kendalh ramène à la vie des animaux disparus sous l’ère terristorique, époque durant laquelle la Terre était encore habitable.

Après une année de stage passée sur une installation spatiale, il est temps pour elle de rejoindre la planète Héra. À l’approche de sa cité, son vaisseau dévie brusquement de sa trajectoire et va se poser en catastrophe dans un territoire hostile. Lorsque des créatures impitoyables les pourchassent, Kendalh et son ami Mé-Boh, un être mi-homme mi-loup, sont miraculeusement sauvés par un humain possédant des cristaux aux pouvoirs incommensurables : les légendaires gulabis.

La couverture:

Exactement ce que j’attends d’un SF.

Mon avis :

Je remercie l’auteure et Evidence Editions pour m’avoir fait confiance dans la lecture de ce roman. J’avoue être sortie de ma zone de confort, n’appréciant pas spécialement la science fiction en livre, mais le côté romance m’a largement permis d’être enthousiaste.

Nous sommes très loin dans le temps et dans l’espace. Le pitch vous en fait un bon résumé. Nous allons donc nous intéresser à 3 histoires, 3 destins, qui vont s’entrecroiser au fil des pages.

Tout d’abord, Kendalh, cette femme clonée, parfaite pour ses géniteurs, qui de retour d’un périple dans un vaisseau spatial va se retrouver chez des dissidents. Elle y rencontrera Rajan.

Des meurtres se passent sur Bali, une autre planète et le commissaire Ravori doit remonter la piste du tueur. Le fils d’une des victimes, Amir, fera connaissance d’une jeune fille enlevée et séquestrée dans une maison de passe. Son frère jumeau va tout faire pour la retrouver.

L’auteure explique simplement toute la mise en place de cette histoire afin que l’on puisse sautiller de planète en territoires inquiétants, la politique qui régit ces mondes, la place de chacun. Certains des personnages sont parés de certains pouvoirs, d’autres de particularités physiques différentes. Mais globalement ce qui régit notre monde est toujours d’actualité en 3602 : pas facile d’accepter les différences des autres.

La plume est agréable et le fait de suivre plusieurs personnages dont les destins vont se croiser et s’entremêler amène une connaissance plus fine de ce qui se joue sur la planète. La romance est présente, Kendalh va avoir du mal à résister à Rajan, lui-même très craquant, bien que beaucoup les oppose, notamment les a priori. Le jeu que joue Amir est source de perplexité, que recherche t’il vraiment à vouloir côtoyer Cassandre ?

Une histoire qui amène beaucoup de questions, et qui avance à chaque chapitre. Je me suis laissée bercée par leurs vies, j’ai aimé sourire aux interventions de Mé-boh, cet anifah mi homme ni animal et ses réparties simplistes. Je dirai que ce roman de Science Fiction est à destination de la gente féminine et c’est pourquoi je l’ai apprécié.

Enjoy !

Publié dans SF, romance

Commenter cet article

Chut Maman Lit 02/09/2017 11:22

Hum, ca m'a l'air sympa tout plein cette SF. Tu sais combien de tomes sont prévus ?

sagweste 02/09/2017 19:26

3