Dis-moi que tu mens - de Sabine DURRANT

Publié le par sagweste

Dis-moi que tu mens - de Sabine DURRANT
Sabine DURRANT
Dis moi que tu mens
Genre : suspense
Chez Préludes Editions
Sorti le 3 mai 2017
Ma note : 4/5
Résumé :
Tout commence par un mensonge. De ceux qu’on fait tous pour impressionner une vieille connaissance. L’histoire de votre vie, légèrement embellie, face à cet avocat brillant, époux et père comblé, que vous avez croisé par hasard. Puis, sans savoir comment, vous vous retrouvez à dîner chez lui, à accepter une invitation en vacances, propulsé dans une vie de rêves – celle à laquelle vous avez toujours aspiré. Jusqu’à ce que cette vie ne semble plus si idyllique… Mais vous êtes déjà pris au piège, transpirant sous l’impitoyable soleil de Grèce, brûlant d’échapper à la tension ambiante. Alors vous comprenez que, si douloureuse la vérité soit-elle, ce sont vos mensonges qui ont causé le plus de tort… Et, à ce moment-là, il est déjà trop tard.
La couverture:
Le rose fluo me gêne un peu, j’aurai pu croire que j’étais face à un livre girly, ce qui n’est pas le cas.
Mon avis :
Je remercie mon partenaire Préludes Editions pour m’avoir fait confiance dans la lecture de ce roman.
Je suis un peu tiraillée pour faire ma chronique car je me suis fiée avant la lecture au pitch proposé qui faisait état d’un thriller. Or plus les pages défilaient et moins le genre thriller n’apparaissait. Alors je suis restée sur ma faim, avec une attente insatisfaite qui m’a fait passer à côté de ce roman qui relève plus du suspense, avec une montée plus angoissante vers les 100 dernières pages.
Alors ne faites surtout pas comme moi, lisez ce livre sans a priori et vous serez ravis car c’est un très bon roman. La plume de l’auteur est très affutée pour nous démontrer un héros assez antipathique, ne vivant que pour lui et ses besoins, profitant de tous et toutes. Il retrouve d’anciennes connaissances d’université, essaie de les impressionner en mentant de temps en temps sur des petites choses, puis de plus importantes. Mais cela sera-t-il sans conséquences ?
Sabine Durrant a su créer une atmosphère angoissante, on sent bien qu’il se passe quelque chose de particulier, mais il reste très difficile de mettre le doigt dessus. Par petites touches, l’auteure nous entraîne dans les aberrations de la construction psychologique de Paul, ce menteur patenté. Mais est il en cela un être mauvais ? Qui sait…. Son égoïsme, son nombrilisme agacent, crispent. Comment ose t’il ?
Une histoire prenante et très intéressante. Un passé commun en Grèce va mettre un point d'orgue à toute cette histoire, les personnages se cherchent, s'épient, s'aiment et se détestent. L'ambiance dans ce pays y est chaude, moite. Une certaine langueur s'installe mais l'attention du lecteur est toujours affûté, des petites choses alertent.
Alors laissez vous porter par ce roman fort.
Enjoy !

Publié dans Suspense

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article