Le Vieux Pays - de Jean-Pierre RUMEAU

Publié le par sagweste

Le Vieux Pays - de Jean-Pierre RUMEAU
Jean-Pierre RUMEAU
Le Vieux Pays
 
ma note: 5/5
 
aux Éditions Albin Michel
sorti le 28 février 2018
 
Résumé:
« J’ai trouvé ici un cercueil inhabité, le couvercle grand ouvert, et je m’y suis installé. Il y avait peu d’êtres vivants dans le voisinage, le lieu était selon mon cœur, inimaginable pour le commun des mortels. J’y ai créé un vieux pays qui n’appartient qu’à moi, avec mon passé, ma loi et mes frontières, avec mon cimetière et mes souterrains. »
 
Plongée stupéfiante dans un univers à la limite du réel – les vestiges de Goussainville, au bout des pistes de Roissy –, le Vieux Pays est un thriller magnétique et radical, à l’image de son héros, un homme dont la vie s’est arrêtée un jour de juin 1973, lorsqu’un Tupolev 144 s’est écrasé sur la ville, anéantissant le seul être qu’il aimait.
 
Quarante ans plus tard, une rencontre inattendue le confronte à son cauchemar. Et l’oblige à choisir son camp.
 
Entre sensibilité et violence, fantômes du passé et menaces des temps présents, un roman implacable qui marque la naissance d’un auteur.
 
Mon avis:
 
Je remercie l'opération Masse Critique Babélio et les Éditions Albin Michel pour m'avoir fait confiance dans la lecture de ce livre.
 
Premier roman de l'auteur, à la fin de cette lecture je peux vous dire qu'il ne sera pas le dernier. Je me suis complétement immergée dans ce roman plutôt noir.
 
Le héros, ce sexagénaire hyper actif au prénom hors norme PasdeLoup, a choisi de vivre dans un village presque déserté, Le Vieux Pays, en bout de piste de l'aéroport parisien. Maisons murées pour la plupart, une faune plutôt marginale y a élu domicile. Ancien militaire, on le fuit, on le craint personne n'étant jamais sûr des réactions qu'il peut avoir.
 
Nous le suivrons dans sa vie actuelle et celle passée, magnifiquement contée, pleine de rebondissements. Tout ce qui construit un homme jour après jour le percutera de plein fouet. Il est à la fois très antipathique, menant son petit monde à la baguette, ayant des réparties sexistes, désagréables, humiliantes; mais d'un autre côté, je n'ai pu qu'éprouver énormément d'attirance, dans ses faits et gestes, il est minutieux, pensé, posé.
 
Tous ceux qui gravitent dans ce Vieux Pays sont colorés, leurs vies dépeintes de manière précises, bien qu'ils soient tous en marge, l'auteur nous les rend attachants, leur faisant faire des rencontres à la fois surprenantes et déterminantes.
 
Immersion totale dans ce village aux allures de champs de bataille, chacun y apporte sa touche pour que la vie y soit moins dure, plus supportable.
 
C'est avec un coup au cœur que j'ai refermé cette histoire presque hors du temps; rien ne m'avait préparé à ce genre de récit et pourtant je n'ai pu lâcher mon livre. La tension ira crescendo, un passé pas si lointain ressurgira devant PasdeLoup qui devra en démêler les fils.
 
L'auteur a su en quelques pages créer tout un univers décalé, celui qu'on ne veut pas imaginer et qu'on ne voudrait surtout pas partager pour tous les inconvénients qu'il occasionne, mais il est empreint également d'une richesse humaine incomparable.
 
Je dis bravo à l'auteur dont je surveillerai les écrits dorénavant, pour la force qu'il a mise dans sa plume, dans les émotions qu'il a transmises.
 
Enjoy!

Publié dans Roman noir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article