Le Singe venimeux - de Arimasa OSAWA

Publié le par sagweste

Le Singe venimeux - de Arimasa OSAWA
Arimasa OSAWA
Le Singe venimeux
opus 2, après "Le requin de Shinjuku"
 
mon appréciation: 5/5
 
genre: polar japonais
sorti le 22/02/1/2022 aux Ateliers Akatombo
traduction: Jacques Lalloz
 
Mon avis:
 
Je remercie les éditions Atelier Akatombo pour ce roman.
 
J'avoue ne pas avoir encore lu le premier opus, mais rien de grave, on peut tout à fait découvrir la capitaine Samejima dans une nouvelle de ses enquêtes. Ce dernier est loin d'être un policier lambda, il sait se mouiller, prendre des risques physiques ou pour sa carrière, et surtout adapter ses méthodes dites officielles à celles plus officieuses qui lui permettent de naviguer dans le monde des gangsters.
 
Outre l'enquête qui est addictive, les interactions entre les mafias chinoises, taïwanaises et japonaises ,nous sont ici explicitées simplement, ce qui permet d'entrer au coeur de l'intrigue sans qu'il nous manque des informations.
En effet, ces interférences ne m'étaient absolument pas connues, aussi j'ai dévoré tous ces passages, je l'avoue.
 
Alors on ne va pas se mentir, ici les meurtres sont abjectes, la morale est un vain mot et pourtant je me suis affiliée à Samejima et Kuo, ainsi que le collègue du capitaine qui est loin d'être un sain.
Dealers à petite et grande échelle, prostitution, trafiquants... chacun aura son rôle à jouer pour en protéger un seul... mérite-il toute cette violence qui va se déchainer? Certain en doute....
 
Je découvre l'auteur et sa plume noire me plait énormément. Il n'est pas là pour édulcorer une situation scabreuse, il la transmet avec toute la froideur qui l'entoure. Magnifique.
 
Alors après cet opus, je vais lire le premier avec joie, en remerciant l'Atelier Akatombo pour leur gentillesse afin de combler cette lacune dans l'ordre de lecture.
 
Enjoy!

Résumé:

Le capitaine Samejima, que tous les yakuzas de Tokyo surnomment le « Requin de Shinjuku » pour ses méthodes musclées, reprend du service dans le quartier le plus chaud de la capitale. Une planque devant un tripot clandestin l’amène à s’intéresser de près aux liens entre les mafias japonaise et taiwanaise à l’origine d’un juteux trafic de stupéfiants et d’armes entre les deux pays.

Il n’est pas le seul. Kuo, un policier de Taipeh arrivé à Tokyo avec un visa de tourisme, lui révèle être sur la piste d’un impitoyable tueur à gages, le Singe venimeux. Kuo prévient Samejima : l’homme, qui a pris pour cible un caïd taïwanais protégé par un gang japonais, ne reculera devant rien. Sa seule faiblesse : il ne parle pas japonais et a besoin d’un interprète pour l’aider à « interroger » ceux qui lui permettront de remonter jusqu’à sa proie.

L’assassinat du gérant d’un bar à entraîneuses n’est que la première étape d’une course contre la montre pour éviter que le Singe, « qui ne lâche jamais sa proie », n’accumule les victimes et que les gangsters japonais s’en prennent à d’innocents civils chinois.

Le Singe venimeux - de Arimasa OSAWA
Le Singe venimeux - de Arimasa OSAWA

Présentation de l'auteur: [source atelier akatombo]

Né en 1956 à Nagoya, Arimasa Ōsawa décide de devenir écrivain de hard-boiled après avoir lu Raymond Chandler et William P. McGivern. Ses débuts sont difficiles, mais sa série mettant en scène le « Requin de Shinjuku » lui fait connaître un succès foudroyant. Publié en 1991 au Japon, il entraîne le lecteur sur les pas d’un capitaine de police aussi séduisant qu’incorruptible, incarné au cinéma par Hiroyuki Sanada (Le Dernier Samouraï, Ring).

Romancier multi-primé, il est également scénariste de jeux électroniques.

Bibliographie:

  • Yukito - manga - 2014
  • Le Requin de Shinjuku - opus 1 - 2020 Atelier Akatombo
  • Le Singe venimeux - opus 2 - 2022 Atelier Akatombo
Le Singe venimeux - de Arimasa OSAWA
Le Singe venimeux - de Arimasa OSAWA
Le Singe venimeux - de Arimasa OSAWA
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article