Il court, il court, le furet - de M.J. ARLIDGE

Publié le par sagweste

Il court, il court, le furet - de M.J. ARLIDGE
M. J. ARLIDGE
Il court, il court, le furet
Suite de l’excellent « Am Stram Gram »
 
Genre : thriller
Aux Editions Les Escales noires
Sorti le 9 mars 2016
 
Ma note : 4/5
 
Résumé :
Dans le quartier des prostituées de Southampton, le corps d'un homme est découvert. Atrocement mutilé, le coeur arraché. Dans les heures qui suivent, l'organe est retrouvé. Un coursier l'apporte à la famille de la victime... Bientôt, un autre corps est retrouvé. De nouveau, le coeur manque...
Pain bénit pour les tabloïds, l'histoire de ce tueur en série ne tarde pas à faire les gros titres des journaux. On le compare bientôt à Jack l'Éventreur. Pourtant, dans cette affaire, ce ne sont pas les prostituées qui sont visées. Il s'agit plutôt de leurs clients. Les victimes, des hommes à la vie bien rangée, en apparence, fréquentaient tous en secret les bas-fonds de la ville. Le commandant Helen Grace est chargée de l'enquête ; elle sent que le tueur est déchaîné, il faut absolument qu'elle l'arrête avant qu'il ne frappe à nouveau.
 
La couverture :
Je dois dire que ni le titre ni la couverture ne m’inspirent. Le rapport du titre avec l’histoire, je m’interroge encore. Et la couverture est dépouillée, ne laissant rien ressentir.
 
Mon avis :
Bien sûr que j’ai foncé pour lire ce tome 2 après avoir adoré le premier opus « Am Stram Gram ». Alors que le titre ou la couverture ne m’inspirent pas, franchement, aucune importance, le tout était de savoir que c’était la suite des aventures du Commandant de police Grâce, et de ses 2 acolytes.
 
La hiérarchie de Grâce a changé depuis son retour, une femme est maintenant à la tête de la police. Le commandant aura bien du mal avec elle, qui joue un jeu pervers par devers les équipes, tout en essayant de s’amadouer les faveurs des médias. Le retour de son ancienne partenaire, après un an d’arrêt maladie, va la perturber. Grâce aura bien du mal à l’affronter, elle qui représente ce passé si dérangeant qui la poursuit.
 
Les meurtres qui ont lieu dans cet opus sont tous atroces : on retire le cœur des hommes pour les déposer auprès de leur famille ou collègues. Quel est le but de ce tueur ?
Une enquête plus que semée d’embûches tant du côté des recherches, que de la presse, que de la hiérarchie, que de la vie privé de Grâce. Tout se mêle pour se délier en son temps.
 
Grâce se livre un peu plus, l’auteur nous la rend moins froide, plus en accord pour certaines fois montrer ses sentiments. Elle en devient très attachante.
 
Voici un très bon thriller comme je les aime, avec ses personnages pas très lisses, son tueur abominable mais pas que, un environnement autour de l’enquête pas très sain mais qui en fait avancer sa résolution.
Un auteur dont je confirme mon appréciation.

Publié dans Thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article