Kirsten - de Sébastien PRUDHOMME ASNAR en Lecture Commune avec Jean Louis ROUILLAN

Publié le par sagweste

Kirsten - de Sébastien PRUDHOMME ASNAR en Lecture Commune avec Jean Louis ROUILLAN
Sébastien PRUDHOMME ASNAR
Kirsten
 
Genre : Thriller gore ésotérique
En auto édition
Sorti le 9 mai 2017
Ma note : 5/5
 
Résumé :
Il existe en ce monde des forces invisibles dont la volonté de nuire prend sa source dans les plus abjects instincts de l'homme.
Kirsten vous invite à un voyage dans les égouts de l'âme humaine.
 
La couverture :
Flippante, magnifique, elle est l’œuvre de Laurent Fièvre dont je salue le travail ! Cette couverture est tout simplement superbe.
 
Nos avis:
Tout d’abord je remercie Sébastien Prudhomme Asnar pour m’avoir fait confiance pour la lecture de son livre qui a été faite en Lecture Commune avec mon acolyte et chroniqueur préféré, Jean Louis Rouillan.
 
L’avis de Jean Louis Rouillan, chroniqueur :
"Jo et Elsa se placèrent de chaque côté de Josh. Ce dernier toussa, inspira profondément, puis leur signifia qu'il était paré. Les mains se joignirent. Le voyage dans le passé débuta sans qu'ils ne se doutent qu'ils allaient, par un procédé dont ils ignoraient encore l'existence, avoir directement accès aux souvenirs de Kirsten. L'horreur s'apprêtait à les accueillir en son sein putréfié. Mais ça aussi, ils l'ignoraient."
 
"Kirsten
De Sebastien Prudhomme Asnar
***

Page 4 de couverture
Ariane ne se doute pas que dans quelques heures, contre son gré, Elle quittera à jamais la maison familiale. A quelques kilomètres de là, Jonathan et Frédéric, font escale à Berifos le Dom, un village du Nord de la France. Intrigué par le comportement particulier des autochtones et des incohérences, ils vont s'intéresser de (trop) près au secret de Berifos. Mais l'effroyable réalité qui s'apprête à les engloutir a d'autres projets pour eux...
 
Mon impression
Difficile de parler de "Kirsten" que j'ai lu d'un trait. D'autant que ce n'est pas, a priori, le genre de roman qui m'attire au demeurant. Ce qui s'en rapproche le plus sont des textes folkloriques ou magiques de rituels européens, des écrits de traditions servant à invoquer différents esprits. Le tout se déroulant dans une époque contemporaine.
 
Le récit vous invite à une lente immersion dans les plus abjects instincts de l'homme, dans les tréfonds de l'âme humaine. On s'enfonce progressivement dans une boucherie sectaire sans nom avec des bains de sang qui combleront on ne peut mieux les amateurs, et, cerise sur le gâteau, l'auteur réserve une fin horrible comme on les adore. Retenez votre respiration
 
Ça fait frissonner, et il n'y que les légers relents d'humour noir dans les dialogues pour nous déglacer un peu le sang. Ceux qui réclament du gore et du frisson seront amplement servis, qui plus est s'ils sont fans de Lovecraft.
 
Tout cela donne une petite idée de ce que j'ai ressenti pour "Kirsten".
 
Sebastien Prudhomme-Asnar, est un écrivain avec une imagination fertile qui s'est forcément inspiré de nombre de choses. C'est ça l'art : se baser sur ce qui existe et le faire évoluer vers quelque chose de nouveau. Imaginer et raconter ! Et cela, il sait faire
 

L'avis de Sagweste:

Et voilà comment après avoir craqué sur la couverture de son futur livre, je me suis retrouvée avec une pépite entre les mains, ne voulant plus décrocher avant la dernière page.
 
Pour situer globalement le contexte, une jeune fille aux pouvoirs particuliers se fait enlever chez elle par 2 ploucs vraiment pas allumés à tous les étages. Son père, vaille que vaille fera tout pour la sauver mais il va atterrir dans leur repère complètement frapadingue.
Parallèlement, 2 jeunes amis en vadrouille vont se retrouver coincés dans ce même village à l’ambiance plus que délétère. L’un des deux va se retrouver englué tandis que l’autre va tout faire pour comprendre ce qui leur arrive.
ET Kirsten dans tout ça…. cette jeune fille dont l’auteur va nous conter le destin… elle sera votre fil rouge dans l’horreur que vivront nos différents héros.
 
Dès le début Sébastien Prudhomme Asnar plonge le lecteur dans climat très glauque, installant son thriller par des phrases courtes, incisives. L’enlèvement se déroule pas à pas, on respire l’angoisse à chaque phrase. L’arrivée dans leur tanière met en scène une cruauté à la limite du soutenable dont j’ai bien été incapable de me soustraire. Oui l’horreur était posée et oui j’y étais accrochée !
 
La fascination pour l’histoire qui va relier tout ce joli monde entre eux ne décline pas, l’angoisse monte crescendo, hallucinante de barbarie et de scènes touchant à l’ignominie. Magnifique ! Le fond ésotérique vous vaudra de rester l’esprit ouvert à toutes contingences entre le Bien et le Mal.
 
C’est un roman atypique, un thème qu’on ne voit plus vraiment de nos jours : le gore. Un thème qui avait ma prédilection avec tous les Graham Masterson que j’ai dévoré il y a plusieurs années. Depuis, rarement j’ai été aussi secouée dans ma lecture positivement parlant alors que mes yeux avalaient cette descente aux Enfers que tisse Kirsten. La luxure sera au rendez-vous pour avilir, pour aider à transmuter les être qui traverseront ce récit. Mais l’amour également qui aidera certains à garder les pieds sur terre.
 
La fin en apothéose est un summum, mais l’épilogue qui s’en suit en fait un roman magistral, et je pèse mes mots. Ces personnages auxquels je me suis attachée, sont faits de doutes, mais aussi d’un d’altruisme qui m’a vraiment touchée.
 
Un premier roman que je qualifierai de véritable coup de cœur, qui vous fait ressentir une part d’humanité et déshumanité. Tout m’a plu : l’histoire, la plume, le staccato, la mise en scène, le choix des mots. Sébastien, je te suivrai au bout de tes livres ! Tu as l’étoffe des grands, rien ne manque !
Enjoy !
Kirsten - de Sébastien PRUDHOMME ASNAR en Lecture Commune avec Jean Louis ROUILLAN
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article