Le fil d'argent - de Rebecca GREENBERG

Publié le par sagweste

Le fil d'argent - de Rebecca GREENBERG
Rebecca GREENBERG
Le fil d’argent
genre : roman surnaturel sur fond historique
En auto édition
Sorti le en septembre 2017
Ma note : 4/5
 
Résumé :
Thomas Gordon, journaliste d’investigation au New-York Daily News, voit son existence basculer un jour de blizzard. Et rien ne l’avait préparé à ça.
Comment reprendre le cours de sa vie lorsque l’on se retrouve soudain doté de dons paranormaux ? Comment rester les pieds sur terre lorsque l’on peut désormais sortir de son corps et dépasser les limites de l’Espace et du Temps ?
Bientôt les coïncidences s’accumulent et un puzzle hallucinant prend forme… Pour ne pas devenir fou, Tom devra s’engager corps et âme dans l’enquête la plus incroyable de sa vie, où Passé et Présent se trouvent étroitement liés.
Et si rien n'était dû au hasard ?
 
La couverture :
Elle est magnifique, il faut dire aussi que l’auteure a bénéficié de l’incroyable Matthieu Biasotto pour la réaliser ! Chapeau Monsieur !
 
Mon avis :
Je remercie Rebecca Greenberg de m’avoir fait confiance pour la lecture de son premier livre. Je ne vous cacherai pas que la couverture a eu raison de mon choix de lecture pour 80%, vous savez que j’y suis très sensible et ici elle a eu toute mon attention. Digne des plus grands brochés, elle relate exactement le fond du livre.
Après un long coma, Thomas, journaliste quadragénaire à New York se voit doté de certaines particularités psychiques qu’il mettra du temps à maîtriser. Sa vie familiale et amicale s’en verra perturbée quelque peu. Quel sens cela a-t-il d’avoir reçu ce genre de don ?
Parallèlement, en 1941, nous allons suivre la vie de de Simon, un jeune juif à Paris, pendant l’Occupation.
Chaque chapitre fait faire au lecteur un bond dans le temps, tantôt aujourd’hui, tantôt pendant la 2ème Guerre Mondiale. Ces deux histoires sont fouillées, décrites de manière limpide.
Un énorme travail autour des données historiques a été fait par l’auteure, chaque situation est maîtrisée, on peut presque les vivre au réel du temps s’écoulant. Il remue pour ce qu’a été le quotidien des juifs dès 1941 à Paris et ailleurs, mais pas que. En effet, les mois et années passant, les délations en tout genre entraineront une déportation de n’importe quel citoyen. Les temps étaient horribles pour ce que l’Occupation allemande pouvait créer de mauvais chez tout à chacun.
Cette histoire a été pour moi la plus intéressante, une vraie histoire à part, dans une bulle d’espace temps.
Celle à New York avec Thomas et ses dons, bien que contemporaine, m’a moins attirée. Elle était pourtant source de renseignements plus techniques et médicaux sur ce que vivait Thomas. Sa vie nous est contée, sa femme, ses enfants, ses potes, pour autant, j’ai moins accroché, j’ai eu moins d’empathie, peut être parce que ce que vivait Simon dans son siècle était si poignant que je trouvais celle de Thomas plutôt superficielle. Le côté fantastique de sa situation tombait presque bizarrement pour moi. J’avais hâte de retrouver Simon.
La plume de l’auteur rend la lecture très facile, fluide. Mais je pense être passée à côté de certains passages à cause de l’attente que j’ai eu tout le long du livre de voir le lien entre Simon et Thomas se révéler. Malheureusement, il n’arrive qu’à la fin, et a eu raison de mon intérêt.
Roman très riche, deux histoires en parallèle, un lien va les faire coïncider. Bravo pour ce livre car tout y est pour en faire un best seller.
Enjoy !

Publié dans Roman, surnaturel, historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Khiad 19/09/2017 09:34

Je l'avais vu passer, celui-là.
C'est vrai que la couverture est magnifique ! ^^